Biographie

En 2018, Sandrine Mairesse se produira dans le rôle de Concepcion dans « L’Heure Espagnole » de Ravel avec la compagnie I Donati à Liège. Elle a également chanté le rôle de l’Enfant dans « L’Enfant et les sortilèges », lors de productions du Conservatoire de Maastricht. Elle y avait déjà interprété les rôles de Susanna dans « Le nozze di Figaro » et Arminda dans « La Finta Giardiniera » de Mozart, ainsi que participé à la création de « Very Fairy », une œuvre basée sur Le Songe d’une nuit d’été de Shakespear et The Fairy Queen de Purcell, en collaboration avec l’Académie de théâtre de Maastricht.

Sandrine Mairesse a commencé le chant à l’âge de 9 ans, en passant l’audition pour entrer dans les chœurs d’enfants de la Monnaie. Lors des dix années passées à la Maîtrise de la Monnaie et à la Choraline, elle prit part à de nombreuses productions d’opéra telles que Pagliacci, La Bohème, Frühlings Erwachen ou encore Werther.
Elle y apprit à travailler sous la direction de chefs d’orchestre (Antonio Pappano, Hartmut Haenchen, …) et de metteurs en scène (Christof Loy, David McVicar, Guy Joosten…) de renommée internationale. Elle voyagea aussi avec les chœurs à l’occasion de différentes tournées à l’étranger (Pays-Bas, Tchéquie, France, Hongrie…).

Sandrine entame en 2006 une formation en chant solo dans la classe d’Eunice Arias. Parallèlement, elle obtint également son diplôme de fin d’académie en piano chez Monique Dekeyser, et suivit des cours de chant spécialisés en musique baroque et en art lyrique, avec notamment Greta De Reyghere.
En 2010, elle est admise au Conservatoire de Maastricht, dans la classe de Frans Kokkelmans, chez qui elle obtient son diplôme de Bachelor en 2014, ainsi qu’un Master en Chant et Opéra deux ans plus tard. A la fin de son cursus, elle poursuit une formation spécialisée en opéra à la Faculté de Musique de Belgrade, en partenariat avec la European Opera Academy, dans la classe de Katarina Jovanović.

Elle a, depuis lors, eu l’opportunité de participer entre autres aux Masterclasses de Nelly Miricioiu, Claron McFadden, Marie-Paule Hallard et Eiženija Zavadska et de travailler son répertoire avec de fameux metteurs en scène tels que Peter Sellars et Oliver Kloeter. Lors de l’été 2015, Sandrine a été admise au Mediterranean Opera Studio où elle a pu se perfectionner avec Jack Li Vigni, Salvatore Fisichella et Nelly Miricioiu.

Elle se produit régulièrement en tant que soliste lors de différents concerts: Die Schöpfung de Haydn, Magnificat de Vivaldi, Stabat Mater de Palestrina et de Pergolèse, Carmina Burana de Orff et Ein Deutsches Requiem de Brahms.